Aller au contenu English +/- Options d'affichage

Éliminons les barrières architecturales

Menu de section

Exigences générales de design

Principes de base du design

Éléments de design communs - extérieur et intérieur

Éléments de design extérieur

éléments de design intérieur

Portes coulissantes automatiques

Portes coulissantes automatiques en verre à l’entrée d’un édifice, avec bande de couleur contrastante.

Autant que possible, des portes coulissantes automatiques activées par un détecteur de mouvement doivent être utilisées dans l’entrée des édifices. Ces portes fournissent aussi aux personnes touchées par la cécité un signal sonore de la présence de l’entrée. Les portes coulissantes automatiques n’entravent d’aucune façon la circulation, ne requièrent pas de garde-corps protecteurs (contrairement aux portes non coulissantes automatiques) et offrent un accès universel.

En cas d’urgence ou de panne d’électricité, les portes coulissantes automatiques doivent pouvoir s’ouvrir dans le sens de la sortie avec une force manuelle de 66 N ou moins.

Pour l’activation des portes, les détecteurs de mouvement installés au plafond sont préférables aux tapis détecteurs de mouvement, lesquels sont sujets à des défaillances en hiver. Si des tapis détecteurs de mouvement sont utilisés pour l’activation des portes, leur surface ne doit pas être à plus de 13 mm au-dessus de la surface de sol environnante.

Si des boutons-poussoirs sont utilisés pour des portes battantes automatiques, chacun ne doit ouvrir qu’une seule porte. Les boutons-poussoirs ne doivent jamais ouvrir les deux battants d’une paire de portes. Une personne doit pouvoir ouvrir ou arrêter une porte battante automatique avec une force de 66 N ou moins.

Les dispositifs d’ouverture des portes actionnés par bouton-poussoir ou plaque-poussoir, le cas échéant, doivent être placés invariablement près de toutes les entrées. Ils doivent être de couleur contrastante par rapport à la surface de fond afin d’être plus visibles pour les personnes touchées par la cécité. Les boutons-poussoirs ou plaques-poussoirs doivent être montés de manière à ce que la porte qui s’ouvre ne heurte ni la personne qui les actionne ni le chien-guide.