Aller au contenu English +/- Options d'affichage

Éliminons les barrières architecturales

Menu de section

Exigences générales de design

Principes de base du design

Éléments de design communs - extérieur et intérieur

Éléments de design extérieur

éléments de design intérieur

Obstructions

Trottoir de béton avec zone de commodité et d’agrément séparant la voie piétonnière de la voie de circulation routière. La zone de commodité et d’agrément est différenciée par un pavage de briques, ce qui produit un contraste de couleur et de texture. Un banc, des panneaux indicateurs et une boîte à fleurs y sont placés.

Les voies de déplacement doivent être assez larges pour qu’une personne accompagnée d’un chien-guide puisse y croiser une personne en fauteuil roulant venant de la direction opposée. Une voie de déplacement doit avoir une largeur d’au moins 1800 mm.

Les bancs, les poubelles, les plantes, les panneaux indicateurs, les abribus et les autres éléments de paysage de rue doivent être placés à l’extérieur de la voie de déplacement, idéalement dans une zone de commodité ou d’agrément qui est clairement différenciée de la voie de déplacement par des finis de sol à couleur et à texture contrastantes.

Les éléments destinés aux piétons (p. ex., bancs et poubelles) près de la voie de déplacement doivent être à une distance d’au plus 600 mm du bord de l’allée piétonnière afin d’être facilement repérables par une personne qui utilise une longue canne.

Les panneaux-sandwichs et les panneaux temporaires sont à éviter, dans toute la mesure du possible. Ils peuvent constituer des obstacles majeurs pour les personnes touchées par la cécité, et entraver inutilement leur autonomie. S’ils sont jugés nécessaires, ils doivent être installés bien en dehors de la voie de déplacement.

Les grilles d’égout doivent être disposées de telle sorte que leurs longues ouvertures soient perpendiculaires à la voie de déplacement. L’espace entre leurs orifices, mesuré de bord en bord, doit être d’au plus 13 mm afin que les cannes et les chaussures à talons hauts n’y restent pas coincées.

Les terrasses de restaurants situées sur la voie de déplacement habituelle doivent être séparées de celle-ci par une barrière détectable avec une canne. La voie autour des terrasses doit être clairement reconnaissable par des indicateurs tactiles de guidage au sol détectables avec une canne, ou par des revêtements de sol à contrastes texturaux détectables avec une longue canne et sous les pieds.